Nouvel an à Amsterdam

Pour notre séjour, nous avions choisi de loger en périphérie d’Amsterdam dans le complexe de résidences EuroParcs Resort Port of Amsterdam situé à environ 15km de la ville. Environnement tranquille, très belles villas, spacieuses, avec intérieur flambant neuf. Réservation de logement jusqu’à 12 personnes. De petits canaux passent même à l’intérieur du parc ce qui rend le tout très charmant. Grande terrasse extérieure, avec large ponton en bois installé en bord du canal pour chaque logement, qui devrait être très appréciable l’été ! Malheureusement niveau météo durant notre week-end sur place, nous n’avons connu quasiment que la pluie.

***

Etant donné que les transports en commun allaient être coupés dans le centre-ville le soir du nouvel an, nous avons choisi de laisser notre voiture en dehors près de l’hôtel DoubleTree by Hilton situé au Nord, de l’autre côté du lac d’eau douce, l’IJ. En début de journée, nous avons alors pris le ferry gratuit partant du port juste à côté pour rejoindre la gare Centraal station.

Nous commençons notre matinée par une croisière en bateau sur les canaux traversant le centre avec l’organisme Lovers Canal Cruise, que nous avions réservé via internet. Visite guidée originale de plus d’une heure nous montrant les endroits d’intérêt de la ville, notamment la maison d’Anne Frank. Les bâtisses sont vraiment typiques d’ici, construites tout en hauteur. Nous n’avions pas prévu d’autres activités particulières, nous laissant libres de vagabonder comme bon nous semble dans le centre. Le musée de Madame Tussauds nous aurait tout de même bien plu.

***

La visite du centre se fait très bien à pied, c’est sûrement la meilleure façon pour bien la découvrir. Notre choix a définitivement été le bon, nous nous rendons bien compte en traversant le centre qu’il est extrêmement difficile de trouver une place pour garer la voiture et le stationnement dans un parking à la journée est extrêmement cher. Selon les informations que nous avons recueillies, le prix tournerait autour des 70€ la journée.

***

Découverte d’un restaurant bien sympa le midi, le Black and Blue, qui propose notamment burgers et salades. Très bon rapport qualité/prix. Repas copieux pour 20€/personne. Les macarons qui accompagnent le thé ne sont pas de refus.

Nous arrivons en fin d’après-midi dans le fameux Quartier rouge. C’est là que nous nous rendons vraiment compte que certaines lois ici sont totalement opposées à celles de la France, et nous font presque outrage. L’ambiance est très spéciale. Nous sommes littéralement dans un autre monde, nous laissant dans un sentiment de malaisance mêlée à de la consternation. Inconfortables, nous accélérons le pas et sortons des ruelles étroites.

***

Passé 23h, les premiers feux d’artifice retentissent et apparaissent dans le ciel. Nous nous rapprochons d’une grande place regorgeant de monde. Mais ici, les feux semblent singuliers et non contrôlés. Ce sont des personnes lambda qui les tirent et certains sont mêmes lancés à l’horizontale. Aucune sécurité. D’autant plus que des voitures passent dans la foule. D’autres feux retentissent plus loin dans des rues voisines, nous décidons alors de nous y rendre. Nous arrivons près d’un canal et sommes contents de voir qu’ici c’est beaucoup plus encadré ; ce sont les feux organisés par la ville. Ils sont allumés sous nos yeux, à quelques mètres seulement. Jamais nous les avons vus de si près. Impressionnant de voir la vitesse à laquelle ils sont envoyés du sol. Mais d’un autre côté, la découverte de l’envers du décor nous retire un peu la magie que nous transmettent les feux. On retrouve toute leur beauté en s’éloignant et nous nous apercevons que de multiples feux comme celui-ci sont lancés au travers de toute la ville. « Les jeux de lumière dans le ciel Rendent les nuages incandescents.¹ » Nous terminons la nuit avec des étincelles pleins les yeux.

Le ferry étant stoppé lui aussi à partir de 20h ce soir-là, nous avons alors pris le taxi pour retourner au parking.

Nous repartons le lendemain midi avec une phrase dans la tête : « Amsterdam, la ville de la démesure. »

Très belle année à vous !

¹ Paroles de Nekfeu dans ‘Besoin de sens’, album Cyborg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *